Comment sont produits les préservatifs ? - ecapote prevention et sexualité

PRÉSERVATIFS : LIVRAISON GRATUITE SANS MINIMUM D'ACHAT EN FRANCE (DOM COMPRIS !)

Comment sont produits les préservatifs ?

Les préservatifs que vous utilisez respectent un processus de fabrication complexe. Qui passe par plusieurs étapes, la vulcanisation, le séchage, le lavage, l’emballage. Des tests sont pratiqués tout au long de la chaîne de production.

Normes des préservatifs masculin – retour au sujet


comment-sont-produits-les-préservatifs

Nous ne connaissons pas la façon dont la plupart des produits que nous achetons sont faits. Les préservatifs sont un produit important pour la santé, il est donc utile de connaître le processus de fabrication des préservatifs !

Quelles matières sont utilisées dans la fabrication du préservatif ?

Le Latex : Utilisé pour la première fois dans l’industrie dans les années 1800, ce matériel est principalement tiré d’un arbre appelé l’hévea, un arbre originaire d’Amazonie. Les cultures sont cependant principalement répandues en Asie du Sud de nos jours. On extrait de l’hévea un liquide blanc et pâteux qui lorsque coagulé donne le latex naturel !

Le processus de fabrication du préservatif : La vulcanisation

On jette le latex dans un grand bain, il y est alors testé et stabilisé avec l’ajout de produits stabilisants. On procède ensuite à sa solidification, soit par vulcanisation (ajout de produits) ou par chauffage.

Lorsque le bain de latex est stabilisé, on plonge des moules phalliques dans celui-ci afin d’y déposer une fine couche de ce latex. Le moule est séché une première fois puis replongé une seconde fois dans le bain de latex. L’ouverture du préservatif est par la suite retournée pour former le fameux bourrelet qu’on lui connaît.

Les « bébés » préservatifs sont ensuite mis au four entre 50 et 120 degrés afin de finir la vulcanisation du latex.

Lavage et mise en emballage

Le moule est ensuite retiré pour que le préservatif vulcanisé subisse lavages et rinçages, cette opération permet de réduire le potentiel allergique de la capote.

Enfin le préservatif est séché, lubrifié et mis dans son emballage fait de foil.

Les tests de qualité et de solidité

Les préservatifs sont un outil indispensable dans la prévention, ils sont aussi du matériel médical, et soumis à un grand nombre de tests.

Les préservatifs sont testés et contrôlés tout au long du parcours de fabrication.

Les plus connus sont les tests de résistance pouvant prendre plusieurs formes :

  • Ils font passer un courant électrique à l’intérieur du préservatif on s’assure qu’il n’est pas percé, on test ainsi la porosité du préservatif.En gonflant le préservatif on test sa résistance face à l’éclatement.
  • En l’étirant, le point de rupture du préservatif ne doit pas être en dessous de 7 fois sa taille.
  • En mettant le préservatif dans des conditions, thermiques et atmosphériques extrêmes ont test la résistance au vieillissement du préservatif.

Après avoir passé tout ces tests, votre préservatif est mis en pack et livré aux différents grossistes du secteur. Dont ecapote !


  • Pour aller plus loin

Quelles sont les normes sur les préservatifs masculins ?


Vos questions

Le processus de fabrication est-il le même pour les préservatifs sans latex ?

Oui, le processus de fabrication des préservatifs sans latex est similaire à ceux avec latex. A la place du latex on ajoute du polyuréthane, ou par un processus de lavage extrême on élimine un fort pourcentage de la teneur en latex naturel.

Les standards de production sont-ils les mêmes partout pour les préservatifs ?

Non, ils ne sont pas forcément produits de la même façon. C’est pour cela que certains préservatifs sont estampillés de certaines normes et d’autres non. Ces standards de production plus ou moins élevés assurent la qualité et la fiabilité du produit. Soyez donc attentif à ces normes lorsque vous achetez des capotes !