Les différents moyens de contraception existants. - ecapote

PRÉSERVATIFS : LIVRAISON GRATUITE SANS MINIMUM D'ACHAT EN FRANCE (DOM COMPRIS !)

Les différents moyens de contraception existants.

Nous ne sommes pas tous identiques, ce qui marche chez l’un ne marche pas peut-être pas chez l’autre. Il existe donc pour cela des moyens de contraception très différents qu’ils soient mécaniques, hormonaux, naturels ou chirurgicaux.

Choisir sa contraception : retour au sujet


Sommaire


Les contraceptions mécaniques

preservatif-masculin-preservatif-feminin-diaphragmme-spermicide-DIU-choisir-sa-contraception

La contraception par le préservatif masculin

Le moyen de contraception le plus classique et le plus répandu est le préservatif. Son efficacité est forte et il a également comme principale qualité de protéger contre les MST/IST. Son aspect pratique et sa fréquence de pose (à chaque rapport) en font l’un des moyens de contraception les plus intéressants.

Qualités du préservatif masculin

  • Protection contre les IST
  • Forte efficacité
  • Peu cher
  • Praticité, facile d’utilisation
  • Peu retarder l’éjaculation selon le type de préservatif

Défauts du préservatif masculin

  • Possible baisse de sensations chez certaines personnes
  • Risque de déchirure si mauvaise utilisation/conservation.
  • Inefficace si micro-déchirure

Choisir son préservatif : Guide pour bien choisir votre préservatif masculin

La contraception par le préservatif féminin

Moins répandu que le préservatif masculin, le préservatif féminin possède en termes de statistiques, sensiblement les mêmes que son jumeau, avec une efficacité élevée et sa protection contre les IST/MST, il est très intéressant. Cependant, le point qui lui fait défaut est son manque de praticité notamment au moment de l’insertion dans le vagin ou le fait qu’il faut le tenir pendant la pénétration.

Qualités du préservatif féminin

  • Préviens les grossesses
  • S’adapte à l’anatomie du vagin
  • Meilleure sensation que le préservatif masculin
  • Pas de latex
  • Peut-être utilisé en période d’allaitement

Défauts du préservatif féminin

  • Difficile d’utilisation
  • Coût élevé
  • Besoin de le tenir au moment de la pénétration
  • Anneau extérieur gênant

La contraception par DIU au cuivre (stérilet au cuivre)

Beaucoup plus répandu que son homonyme, le DIU au cuivre, aussi appelé stérilet au cuivre se distingue par son côté naturel puisqu’il ne relâche pas d’hormone artificielle dans le corps. Il possède une efficacité très légèrement plus faible que l’hormonal, mais se distingue par une durée de vie légèrement plus longue (1 an de plus en moyenne). Il ne protège pas contre les IST/MST.

Qualité du DIU

  • Forte efficacité
  • Confort
  • Fréquence de pose (5 à 10 ans)
  • Effet thérapeutique pour certaines femmes lors des règles
  • Inhibiteur d’hormones

Inconvénients du DIU

  • Fils parfois désagréables nécessitent d’être coupés.
  • Risque d’acnés, de prise de poids et de saignements.
  • Risque d’infertilité en cas d’IST
  • Règles possiblement plus longues

La contraception par diaphragme

Le diaphragme est une petite coupelle en latex ou en silicone qui se place dans le vagin pendant un rapport sexuel afin de bloquer le passage des spermatozoïdes vers l’utérus. Il nécessite d’être couplé avec un spermicide. Sa pose s’effectue à chaque rapport. Son efficacité est élevée, mais un peu inférieure à d’autres moyens de contraception. Il ne protège pas contre les MST/IST.

Qualités du diaphragme

  • Cycle menstruel conservé
  • Efficacité importante
  • Pas de contrainte de traitement
  • Peut être posé jusqu’à 2h avant l’acte et retiré jusqu’à 24h après

Défauts du diaphragme

  • Compliqué à poser les première fois
  • Ne peut pas être couplé avec un préservatif car risque de déchirure
  • Ne protège pas des IST, il faut donc être sur de son partenaire

La contraception par cape cervicale

C’est un dôme en silicone très fin constitué de silicone qui épouse la forme du col de l’utérus. Il possède le même système que le diaphragme à la différence que la cape cervicale est plus petite et couvre donc une zone moins grande en plus du fait qu’elle est donc plus difficile à apposer du fait de sa petite taille. Son efficacité est de fait légèrement plus faible que celle du diaphragme. Elle ne protège pas contre les IST/MST.

Qualités de la cape cervicale

  • Mêmes avantages que le Diaphragme

Défauts de la cape cervicale

  • Mêmes inconvénients que le diaphragme.
  • Il est aussi moins efficace sur les femmes ayant déjà eu un enfant

La contraception par spermicides

Les spermicides sont souvent accompagnés d’une autre technique de contraception comme le préservatif ou le diaphragme afin d’augmenter leur efficacité. Ils se présentent sous la forme de gel ou d’ovule en général, comme le nom l’indique leur but est de rendre inactifs les spermatozoïdes ou de les détruire. Leur efficacité est très variable, mais la plupart du temps très inférieure à des techniques plus classiques. En effet, ils doivent être parfaitement mis dans le vagin sous peine d’inefficacité. Leur présence est nécessaire à chaque rapport. Ils ne protègent pas contre les différents MST/IST possible.

Qualités des spermicides

  • Discrétion
  • Bon complément à d’autres contraceptifs
  • Peuvent servir de lubrifiant vaginal
  • Peu irritant pour la paroi du vagin

Défauts des spermicides

  • Efficacité pas toujours convaincante
  • Assez coûteux
  • Utilisation peu évidente

Les contraceptions hormonales

Diu-injection-implant-patch-anneau-vaginal-pilule-contraception-horomonale

La contraception par implant

L’implant est parmi les contraceptifs les plus fiables, avec une efficacité avoisinant les 100%, il ne protège cependant pas contre les MST, donc sans test de dépistage effectué, il doit être couplé à un autre moyen de contraception qui permettra la protection des MST/IST. Il doit être posé tous les 3 ans par un professionnel de santé.

Qualités des implants

  • Simplicité
  • Longue durée d’action
  • Discrétion
  • Pose et retrait facile et rapide

Défauts des implants

  • Modification du cycle menstruel
  • Risque de prise de poids
  • Risque d’acné

La contraception par DIU hormonal (stérilet hormonal)

Couramment appelé stérilet malgré qu’il ne rende pas stérile, le DIU hormonal est une technique qui consiste à l’insertion d’un dispositif intra-utérin donc dans l’utérus. Avec une efficacité avoisinant les 100 %, il est intéressant dans sa fréquence de pose puisqu’il nécessite d’être changé qu’une fois tous les 4 à 10 ans selon le type. Il ne protège pas contre les MST/IST.

Qualités du DIU hormonal

  • Forte efficacité
  • Confort
  • Fréquence de pose
  • Effet thérapeutique pour les règles
  • Règles moins longues/fréquentes

Défauts du DIU hormonal

  • Fils parfois désagréables
  • Risque d’acné, de prise de poids et de saignements
  • Risque d’infertilité avec certaines IST

La contraception réalisée par contraceptifs injectables

D’une efficacité redoutable, les contraceptifs injectables sont un bon moyen pour les femmes lassés des contraceptifs plus classiques. Reposant sur l’injection d’une piqûre intramusculaire contenant un progestatif de synthèse, cette technique doit être réalisé tous les 3 mois afin d’assurer une contraception optimale. Ils ne protègent pas contre les MST/IST.

Qualités des contraceptifs injectables

  • Forte efficacité
  • Fréquence de prise : tous les 3 mois
  • Discrétion
  • Règles moins longues/fréquentes (dans certains cas)

Défauts des contraceptifs injectables

  • Risque de prise de poids
  • Risque de nausées et de saignements
  • Fertilité lente à revenir (de 6 à 8 mois).

La contraception par anneau vaginal

Reposant sur l’insertion au fond du vagin d’un anneau en plastique poreux qui libère deux hormones (estrogène et progestatif), ce dispositif agit grâce à la chaleur pour traverser la paroi vaginale et passer dans le sang. D’une efficacité importante, il nécessite une pose toutes les 3 semaines, cependant la pose peut être effectué par soi-même. Ne protège pas contre les IST/MST.

Qualités de l’anneau vaginal

  • Forte efficacité
  • En changer toutes les 3 semaines
  • Plus pratique que la pilule

Défauts de l’anneau vaginal

  • Contient des œstrogènes
  • Provoque les mêmes effets secondaires que la pilule
  • Prix élevé et non remboursé

La contraception par patch

Le patch est une sorte de timbre se collant sur la peau, il fait passer dans le sang deux hormones (l’estradiol et le progestatif). Avec une efficacité assez importante, il nécessite une pose toutes les semaines qui peut être réalisée seule. Il ne protège pas contre les MST/IST.

Qualités du patch

  • Forte efficacité
  • Fréquence de prise : toutes les semaines
  • Règles moins longues/fréquentes
  • Possibilité d’arrêter à tout moment
  • Réduction des douleurs menstruelles

Défauts du patch

  • Visible
  • Interfère avec le système hormonal
  • Dangereux pour l’environnement si jeté n’importe où
  • Peut se décoller

La contraception par pilule

La pilule est l’un des moyens de contraception les plus répandus, c’est d’ailleurs le plus utilisé en France. Combinant deux hormones, à savoir l’œstrogène et la progestérone, son but est d’empêcher la libération d’ovules par les ovaires. De ce fait, elle remplace le cycle menstruel naturel des femmes par un cycle artificiel. Il existe de nombreuses marques de pilules utilisant des procédés différents et des hormones à des taux différents. Cette technique est réputée pour être particulièrement efficace mais parfois très contraignante. Sa prise nécessite une ordonnance. Elle ne protège pas contre les IST/MST.

Qualités de la pilule

  • Efficacité quasi-parfaite si les délais sont respectés
  • Possibilité d’être arrêté à tout moment
  • Règles moins abondantes et moins douloureuses
  • Gratuite pour les mineurs
  • Prise rapide

Défauts de la pilule

  • Inefficacité si un seul oubli
  • Souvent mis en avant car dangereux pour la santé
  • Déconseillé aux fumeuses
  • Effets secondaires fréquents (nausées, maux de tête, vomissement…)

Les contraceptions par stérilisation

bistouri-opération-contraception-par-la-sterilisation

La stérilisation féminine

La stérilisation est le moyen le plus extrême de contraception, sans retour possible. Il offre certes une efficacité d’en théorie 100%,mais empêche tout changement d’avis dans les années à venir sur l’envie d’avoir des enfants ou non. Cet acte ne protège pas des IST/MST et doit donc être accompagné (hors test de dépistage) d’un autre contraceptif. L’opération est réalisée par un professionnel de santé. Il en existe deux types pour les femmes : soit la ligature des trompes (chance de réversibilité : entre 40 et 85%), soit la pose d’implants (irréversible).

Qualités de la stérilisation

  • Protège normalement à 100% contre la fécondation
  • Pas besoin de répéter le processus
  • Cycle menstruel conservé

Défauts de la stérilisation

  • Ne protège pas des IST
  • Normalement, opération sans retour. Des moyens existent mais à l’efficacité médiocre
  • Cycle menstruel conservé

La stérilisation masculine (vasectomie)

Le principe de cette stérilisation est la rupture des canaux qui assurent le passage des spermatozoïdes vers le pénis, de ce fait la fécondation n’est plus possible. Etant une opération dans le but de ne jamais avoir d’enfants, elle est néanmoins possiblement réversible avec un pourcentage de réussite de seulement 50%, il faut donc être particulièrement sûr de son choix avant de réaliser cette opération. La vasectomie ne protège pas contre les MST/IST.

Qualités de vasectomie

  • Pas de fécondation possible
  • Pas d’impact sur les rapports sexuels
  • Pas d’effets secondaires

Défauts de la vaséctomie

  • Ne protège pas des IST
  • Délais de quelques mois avant efficacité complète
  • Douleurs potentiels

Les contraceptions naturelles

technique-du-retrait-abstincence-periodique-contracpetion-naturelle

La contraception par retrait

Le retrait est une technique naturelle de contraception qui consiste au fait que l’homme retire son pénis du vagin de sa partenaire avant l’éjaculation, réduisant donc les risques d’une grossesse. Cette technique est néanmoins risquée et donc moyennement efficace du fait que l’homme a besoin de vraiment d’être sûr de lui et de ne pas faire d’erreur. Une certaine communication est donc requise, en plus du fait qu’une certaine quantité de spermatozoïdes est présente dans le liquide pré-séminal.

Ce moyen de contraception ne protège évidemment pas contre les MST/IST.

Qualités du « retrait »

  • Gratuit
  • Mieux que rien
  • Technique idéal si pas de moyens de contraception à disposition

Défauts du « retrait »

  • Efficacité : On a vu mieux
  • Ejaculation difficilement contrôlable
  • Frustration psychologique
  • Aucune protection contre les IST et MST

La contraception grâce à des abstinences périodiques

L’abstinence périodique est une technique assez répandue consistant à ne pas avoir de relations sexuelles les jours dit « fertiles ». Ces jours correspondent à la période précédant et suivant l’ovulation. Cette technique est donc assez compliquée à tenir sur du long terme du fait que l’ovulation peut se produire à n’importe quel moment. De ce fait, l’abstinence périodique n’est pas une solution très efficace sur une vision à long terme. Elle a néanmoins le mérite d’exister et peut convenir à des couples. Elle ne protège pas des IST/MST.

Qualités du « retrait »

  • Gratuit
  • Planning défini à l’avance
  • Pas d’effets secondaires sur le corps

Défauts du « retrait »

  • Efficacité pas toujours convaincante
  • Moins de relation dû à l’attente
  • En cas de cycles irréguliers, la technique n’est pas viable

Ces informations ne sont là que pour vous aiguiller, elles ne remplacent pas l’avis d’un professionnel de santé, alors avant toute décision, prenez rendez-vous avec votre médecin.


  • Pour aller plus loin

Comment choisir la contraception qui me convient ?
La contraception – foire aux questions


Vos questions

La meilleur contraception est naturelle, hormonale ou mécanique ?

Il n’y en a pas de meilleure ! En effet le choix de la nature de votre contraception ne relève pas ici d’une course au podium de la meilleure contraception, mais bien de votre préférence ou de vos impératifs médicaux. Par exemple certaines personnes ne supportent pas les changements hormonaux, ils doivent donc se tourner vers d’autres moyens de contraception.