Les zones érogènes et leurs rôles chez l’homme et la femme - ecapote

PRÉSERVATIFS : LIVRAISON GRATUITE SANS MINIMUM D'ACHAT EN FRANCE (DOM COMPRIS !)

Les zones érogènes et leurs rôles chez l’homme et la femme

Les zones érogènes sont présentes chez l’homme autant que chez la femme, et elles ne se limitent pas au simple appareils reproducteurs !

Préliminaires et masturbation : retour au sujet


homme-femme-zones-erogenes

Les zones érogènes qu’est-ce que c’est ?

Les zones érogènes sont des parties du corps qui, lors de leur stimulation, entraînent une excitation sexuelle, excitation plus ou moins grande selon la zone stimulée.

Elles sont nombreuses et diffèrent d’un individu à l’autre selon leur sensibilité.

Lorsque l’on pense à zone érogène, on pense organe sexuel, mais ce ne sont pas les seuls, on peut par exemple parler des pieds, du cou…

Particulièrement utiles lors des préliminaires, les zones érogènes sont un moyen, si elles sont bien connues, de décupler le plaisir ressenti pendant le coït.

Pourquoi a-t-on des zones érogènes ?

Les zones érogènes ont un rôle important dans la reproduction humaine !

On retrouve cette importance dans son étymologie : érôs, signifiant en grec « amour, désir » et -gène signifiant « engendrer ».

Outre le plaisir donc les zones érogènes sont là pour déclencher les réflexes reproducteur propre à l’humain : lubrification, érection…

Sans ces zones pas d’excitation donc pas de reproduction !

Il existe aussi des zones érogènes dites de « mémoire ».

Ces zones du corps existent après qu’elles ont été stimulés à de nombreuses reprises lors de coït. Le cerveau associe donc cette zone au plaisir procurer par les relations sexuelles, et devient donc une zone plus sensible à l’excitation.

C’est pour cela que les zones érogènes sont sensiblement différentes pour chaque individu puisque son passé et donc les attentions qu’il a eues ne seront pas les mêmes que pour un autre individu.

Quels sont les différentes zones érogènes chez l’homme et chez la femme ?

L’homme et la femme possède des zones érogènes communes (comme les organes reproducteurs), mais ils possèdent aussi des zones qui sont propres à leur sexe. Ces zones érogènes se découpent en trois parties : primaire, secondaire et tertiaire.


  • Pour aller plus loin

Quels sont les zones érogènes chez l’homme ?
Quels sont les zones érogènes chez la femme ?
La masturbation – Foire aux questions
Pourquoi les préliminaires sont importants ?