Foire aux questions sur le SIDA - ecapote prévention et sexualité

PRÉSERVATIFS : LIVRAISON GRATUITE SANS MINIMUM D'ACHAT EN FRANCE (DOM COMPRIS !)

Le SIDA – foire aux questions

Le SIDA c’est une des grandes épidémies qui a frappé l’humanité ces 40 dernières années. Avec un début : mars 1981 et pour le moment il n’y a pas de fin puisqu’on ne sait pas encore soigné cette infection.

Retour au sujet – Les maladies liées à la sexualité


Les réponses aux questions que vous vous posez sur le SIDA

Main-preservatif-sida-hiv-prevention

Peut-on guérir du SIDA ?

Non. Du moins pas pour l’instant, cependant, il existe des traitements afin de limiter les effets du SIDA, le plus connu étant la trithérapie qui associe trois médicaments. Cependant la durée de vie moyenne d’un séropositif est de 74,5 ans en moyenne ce qui est presque autant que l’espérance de vie moyenne en France pour un individu lambda.

Je peux être atteint du Sida sans le savoir ?

Oui.  En France, près de 30 000 personnes sont atteintes du Sida sans le savoir, ce chiffre est encore plus impressionnant à l’échelle mondiale puisque près de 50 % des personnes atteintes du VIH ne le savent pas, sois environ 20 millions de personnes.

On peut avoir le SIDA par transfusion sanguine ?

Oui. Cela arrive très rarement, mais il est déjà arrivé que des personnes atteintes du SIDA ayant donné leur sang, contamine des personnes recevant ces transfusions sanguines.

Les piqûres de moustique peuvent transmettre le SIDA ?

Non. Comme son nom l’indique, une piqûre d’insecte a pour but de piquer, de prendre votre sang et non pas d’injecter celui du moustique. Lors d’une piqûre, le moustique injecte sa salive, et non pas son sang.

Le VIH est le virus entrainant le SIDA ?

Oui. Le VIH, virus de l’immunodéficience humaine est la cause de la maladie, le sida est seulement le dernier stade de l’infection de la maladie.

Le préservatif est le seul moyen de protection contre le SIDA ?

Sans test de dépistage, oui. En effet, parmi tous les contraceptifs, le préservatif (masculin ou féminin) est le seul permettant de bloquer les IST et donc le VIH.

Une personne atteinte du VIH étant enceinte transmet obligatoire la maladie à son enfant ?

Non, très rarement. L’explication s’applique plus particulièrement aux pays développés. Les trois moments où la mère risque de transmettre le VIH à son enfant sont pendant la grossesse, pendant l’accouchement et pendant l’allaitement. Cependant, avec un bon suivi médical, accompagné de prises de médicaments et de précautions pour l’accouchement, les risques sont fortement atténués étant de seulement 0,5 % de transmission.

Le SIDA touche essentiellement les personnes homosexuelles ?

Faux. Selon différentes études, la part des personnes homosexuelles contaminées par le VIH est de 30 à 40 % pour 60 à 70 % de personnes hétérosexuelles. Ils sont donc nettement moins contaminés.

Après un test de dépistage, je peux immédiatement avoir des relations sexuelles sans protection ?

Faux. Pour être sûr de sa séronégativité, il faut attendre en moyenne 3 mois afin que le test fasse effet. Cependant avant de franchir le pas de ne plus mettre de préservatif, il faut avoir une confiance absolue en sa/son partenaire.

Quand a été découvert le SIDA ?

Le VIH a été découvert en 1983 par Luc Montagnier et son équipe, le virus responsable du SIDA. La maladie est apparue avant 1983, mais le virus responsable n’avait pas encore été identifié. La paternité de cette découverte a été soumise à une controverse, en effet une équipe Américaine revendique cette découverte avec celle de Montagnier.


  • Pour aller plus loin

Les Infections Sexuellement Transmissibles
Santé sexuelle – Foire aux questions